Exalt News

 

exaltnews pub contact

Un instructeur chinois abat un soldat congolais à Kamina pour un écureuil

travailleurs chinoisUn instructeur chinois a abattu, lundi 10 juin, un soldat congolais à la base militaire de Kamina (Katanga). Selon des sources militaires, l’instructeur chinois a reproché à sa victime, un adjudant-chef, d’avoir laissé échapper dans la brousse un écureuil qu’il domestiquait. L’animal sauvage avait réussi à échapper à la vigilance de l’adjudant-chef.
Enervé par la perte de son animal, l’instructeur chinois avait ordonné à son garde du corps d’aller chercher l’animal et de le ramener au camp.
L’adjudant-chef est effectivement parti en brousse mais n’a pas pu retrouver l’écureuil. C’est après avoir fait rapport à son chef que ce dernier a tiré à bout portant sur lui le tuant sur le coup, indiquent des sources militaires ayant requis l’anonymat.


Les militaires congolais de ce camp se sont soulevés pour venger leur compagnon d’arme. L’instructeur chinois n’a eu la vie sauve que grâce à l’intervention des autorités militaires de la base de Kamina.
Le corps du militaire abattu est gardé à la morgue de l’hôpital de Kamina.
Le colonel Raymond Mayanga Mwema, commandant de la base militaire de Kamina, affirme que ce dossier est en instruction au niveau de la justice militaire.

Vidéo - Socièté